Utilisation de l’intelligence artificielle dans le domaine du capital-investissement

Utilisation de l’intelligence artificielle dans le domaine du capital-investissement

 

L’année dernière, j’ai écrit sur la façon dont les sociétés de capital-investissement (PE) utilisaient l’intelligence artificielle (IA) pour stimuler les rendements des investissements, la principale conclusion étant que l’industrie du PE était encore loin derrière en termes de maturité de l’IA, principalement pour des raisons structurelles, notamment la disponibilité limitée des données, les longues périodes de détention des actifs et la non-récupérabilité des coûts associés à la construction d’une infrastructure de données analytiques.

Bien que beaucoup de ces défis demeurent, les professionnels du PE concluent de plus en plus que le potentiel de l’IA dans leur secteur est impossible à ignorer et nous commençons à voir de nombreuses boutiques de PE penser différemment et de manière créative sur la manière de saisir l’opportunité de l’IA.

La plupart des nouveaux cas d’utilisation que nous avons vus émerger au cours des 12 derniers mois sont encore de nature étroite et les décisions de sélection de sécurité restent fermement entre les mains des humains, mais la dynamique commence certainement à se développer. 

 

Voici quelques-uns des cas d’utilisation les plus intéressants que j’ai observés au cours des 12 derniers mois 

 

Recherche d’investissements

Les solutions basées sur l’IA qui ont historiquement ciblé les investisseurs des marchés publics sont maintenant affinées pour répondre à l’espace PE. Par exemple, AlphaSense (une plateforme de recherche d’investissement basée sur l’IA comptant plus de 800 clients) couvre désormais plus de 175 000 entreprises privées et inclut des sources de données spécifiques au PE. Ces ajustements, associés à la capacité de la plupart des outils de recherche d’investissement basés sur l’IA à consommer des données exclusives des boutiques de PE, entraînent une popularisation croissante des solutions de recherche d’investissement basées sur l’IA dans l’espace PE. Entre autres avantages, les premiers utilisateurs constatent une libération de capacité d’environ 10% parmi les professionnels de l’investissement, ce qui se traduit par un entonnoir d’investissement plus large (c’est-à-dire plus de détails examinés) sans coût supplémentaire. 

 

Rapports des sociétés de portefeuille

L’IA est également apparue comme un moyen potentiel de traiter plus efficacement et de consolider les rapports des sociétés de portefeuille, qui ne sont souvent pas normalisés. Par exemple, l’équipe de création de valeur des sociétés de portefeuille d’un grand investisseur institutionnel canadien a utilisé l’IA pour automatiser plus de 92% du processus afin de créer une vue financière consolidée à travers le portefeuille. L’équipe a également été en mesure de tirer parti de l’IA pour identifier rapidement les indicateurs clés ou les secteurs d’activité sur lesquels se concentrer dans chaque société du portefeuille. Entre autres avantages, les premiers adoptants passent jusqu’à 30 % plus de temps à réfléchir à des problèmes spécifiques plutôt qu’à les identifier. 

 

Préservation du capital

Identifier et gérer de manière proactive le risque de dépréciation permanente du capital est un objectif perpétuel de l’investissement en capital-investissement, et de nouvelles solutions d’IA apparaissent pour aider les professionnels de l’investissement dans cette tâche. Par exemple, Parabole AI est une solution qui permet aux investisseurs en PE de définir, dans leurs propres mots, les types de risques qu’ils souhaitent gérer de manière proactive ; scanne un large éventail de sources (ex, actualités économiques, recherche sur les investissements, médias sociaux) afin d’élaborer un score pour chaque catégorie de risque définie par les investisseurs en capital-investissement ; et permet aux utilisateurs de naviguer rapidement vers les paragraphes spécifiques des sources qui déterminent les scores de risque. Entre autres avantages, les premiers adoptants pourraient créer une vision cohérente du risque au fil du temps, sans biais cognitifs, et identifier plus rapidement les entreprises clés du portefeuille et les domaines sur lesquels se concentrer.

Enfin, il peut être intéressant de souligner qu’au cours des 12 derniers mois, certaines sociétés de PE, en particulier celles qui opèrent dans l’espace du marché intermédiaire – commencent à s’organiser différemment pour libérer la puissance de l’IA dans l’ensemble de leurs sociétés de portefeuille. Plus précisément, ces sociétés de capital-investissement créent de petites équipes de données et d’analyse qui offrent des capacités spécialisées aux entreprises de leur portefeuille. Au fur et à mesure que ces équipes gagnent en popularité, on pourrait raisonnablement s’attendre à ce qu’elles entraînent une plus grande adoption de l’IA au sein des PE également.

L’industrie du PE évolue rapidement, et ce blog sera sans doute dépassé avant longtemps.