Nouvelle année, nouveaux investissements (numériques ?)

Nouvelle année, nouveaux investissements (numériques ?)

 

Définir les nouveaux objectifs

 

C’est à nouveau cette période de l’année. Le moment où les objectifs personnels et professionnels sont revisités et où les plans d’affaires pour l’année fiscale à venir commencent à passer en mode exécution. Donc, que vous soyez déjà en train de réviser vos résolutions du Nouvel An ou de finaliser la planification de vos investissements commerciaux, s’attaquer à vos objectifs est probablement en tête de vos préoccupations.

 

Travaillant avec des équipes de direction dans l’ensemble du secteur de la gestion, je suis pleinement conscient du temps et des efforts consacrés à la planification et à la mise en place de programmes de manière efficace. Il est important de mobiliser vos équipes et de prioriser vos dollars afin de suivre le rythme rapide du changement et de rester bien positionné pour la croissance. Et cette année, j’ai remarqué qu’il y a un soupçon de nouveauté dans l’air, la fréquence et l’importance du mot numérique comme ingrédient clé de ces plans. Au lieu que le numérique et la mobilité soient des aspects de nouveaux modèles d’affaires ou la dernière activité du département marketing, nous voyons une proportion importante des ressources des entreprises en place s’orienter vers une transformation complète des expériences numériques des clients et des conseillers et introduire de nouvelles propositions de valeur  » uniquement numériques « .

 

Dans une récente enquête intersectorielle, 96 % des cadres ont déclaré qu’ils voyaient un avantage concurrentiel à devenir une entreprise numérique et 82 % ont déclaré qu’ils s’attendaient à être une entreprise numérique au cours des trois prochaines années. Les conseillers sont déjà conscients de la demande numérique, plus des trois quarts (77 %) des conseillers que nous avons interrogés affirment que la demande des clients pour le numérique est en augmentation et 75 % pensent que la tendance sera plus forte dans les cinq prochaines années et des partenariats se forment entre les membres du secteur et les institutions pour stimuler l’innovation numérique.

Je m’attends à voir un véritable changement dans l’utilisation des capacités numériques par le secteur de la gestion de patrimoine au cours des 18 à 24 prochains mois. Donc, à moins que vous ne souhaitiez que les résolutions de nouvelle année de vos investissements numériques prennent le même chemin que ces plans visant à faire plus d’exercice et à manger plus sainement, vous voudrez peut-être parler de solutions numériques plus tôt que tard.