Marchés émergents : Opportunités pour les banques d’investissement

Marchés émergents : Opportunités pour les banques d’investissement

 

 

 

Comment les banques d’investissement des marchés émergents se mesurent-elles à leurs homologues des marchés développés ? C’est la question que nous nous sommes posée en compilant des données sur les activités de banque d’investissement d’un large éventail de banques.

 

Efficacité (ratio coût/revenu)

Les banques d’investissement des marchés émergents ont vu leur ratio coût/revenu moyen augmenter, passant de 44 % en 2020 à 60 % en 2021. À titre de comparaison, sur les marchés développés, le ratio coût/revenu moyen au cours de la dernière décennie (à l’exclusion de l’année de la crise financière) est d’environ 65 pour cent. Sachant qu’une partie importante des coûts d’une banque d’investissement est associée aux salaires et à la rémunération du personnel, il n’est pas surprenant que les banques émergentes – dont les coûts de personnel sont moins élevés – puissent avoir un ratio coût/revenu nettement inférieur. Cependant, la recherche a également révélé que les faibles ratios coûts/revenus (et donc l’efficacité opérationnelle) sont plus étroitement liés au modèle opérationnel d’une banque qu’à sa géographie.

 

Productivité (revenus et coûts par tête)

Peu de marchés émergents donnent des détails sur les effectifs, de sorte que les données sur la productivité que nous avons recueillies ne donnent pas de résultats statistiquement significatifs. Cependant, ce que nous avons recueilli suggère que les coûts du personnel dans les marchés émergents sont environ la moitié de ceux des marchés développés. Vu les similitudes des ratios coûts/revenus, il y a deux explications logiques. Tout d’abord, les banques d’investissement des marchés émergents ont entrepris des investissements pour mettre à niveau les systèmes hérités et ensuite et le revenu par tête n’est pas encore aux niveaux observés par les banques d’investissement des marchés développés.

 

Données désagrégées

Pour construire nos rapports de benchmarking, nous référençons les données des banques d’investissement des marchés développés. Pour la plupart, les banques des marchés émergents ne publient pas autant de données ou des données aussi détaillées que leurs homologues des marchés développés – et si les données sont disponibles, les données historiques font généralement défaut. 

 

Opportunités pour les banques d’investissement

Pour les banques d’investissement qui sont en mesure de se développer, les marchés émergents offrent des opportunités importantes de croissance économique, ainsi que les avantages associés au fait d’être un premier arrivant. Toutefois, ces marchés ne sont pas exempts de défis. Avant de se développer, les banques doivent comprendre les forces et les faiblesses opérationnelles du marché et de ses acteurs actuels.