Budget des dépenses d’investissement

 

 

Avant de comprendre le budget des dépenses d’investissement, essayons d’abord de clarifier ce que signifie le terme « dépenses d’investissement ».

 

Qu’est-ce que les dépenses d’investissement ?

Les dépenses d’investissement sont l’argent qu’une entreprise dépense pour acheter, maintenir, améliorer ou mettre à jour ses actifs fixes. Les actifs fixes d’une entreprise comprennent ses terrains, ses bâtiments, ses véhicules, ses machines, etc. Les dépenses en capital contribuent à créer des bénéfices pour une période plus longue que l’année en cours. Les dépenses d’investissement contribuent à créer des bénéfices pour une période plus longue que l’année en cours, ce qui les distingue des dépenses d’exploitation, car dans ces dernières, les dépenses ne produisent des bénéfices que pendant l’année en cours. Par exemple, pour une entreprise qui fabrique des chaussures, les dépenses engagées pour l’achat d’une machine qui coupera les semelles des chaussures sont des dépenses d’investissement. Il en est ainsi parce que la machine donnera des avantages pendant plus de temps que l’année en cours. Dans le même temps, la dépense engagée pour payer la facture d’électricité est une dépense d’exploitation car elle ne donnera pas d’avantages au-delà de l’année en cours.

 

Budget des dépenses d’investissement

Les entreprises doivent budgétiser leurs dépenses d’investissement tout simplement parce qu’elles ne disposent pas de fonds illimités. Chaque entreprise dispose de fonds limités. L’objectif d’une entreprise est d’utiliser ces fonds limités de manière à en tirer un maximum de bénéfices. Les entreprises prennent donc des mesures pour s’assurer qu’elles ne font que des investissements conformes à leurs besoins stratégiques. À cette fin, une entreprise fait appel à plusieurs critères de décision qualitatifs et quantitatifs.

Critères d’investissement quantitatifs

Les critères d’investissement quantitatifs peuvent inclure le calcul du taux de rendement interne (TRI), de la valeur actuelle nette (VAN) de l’actif ou de l’investissement, de la période de récupération (PB) de l’investissement, du taux de rendement comptable de l’investissement (TRCI), etc. Ces mesures tentent de découvrir le bénéfice net qui reviendra à l’entreprise pendant la durée de vie de l’investissement.

 

Critères d’investissement qualitatifs

Engagement envers la qualité

Cela inclut l’engagement d’une entreprise envers la qualité du produit ou du service qu’elle vend. Ainsi, si l’entreprise a un engagement élevé envers la qualité du produit, elle peut faire un investissement qui améliore la qualité du produit, ce qui affecte positivement la perception de l’entreprise par le client, etc. Par exemple, si une entreprise a un engagement élevé envers la qualité, elle peut réaliser un investissement dans le service d’assistance à la clientèle qui lui permet de répondre aux appels téléphoniques en moins de 30 secondes.